Razzie rime avec 'Gigli'

01 mars, 2004

Le 'flop' du duo Ben Affleck et Jennifer Lopez a raflé samedi à Los Angeles un nombre record de prix Razzies, qui récompensent les pires films de l'année la veille des Oscars. Gigli a remporté toutes les catégories majeures dont Pire Film, Pire Acteur pour Affleck (pour trois films: Gigli, Daredevil et Paycheck), Pire Actrice pour Lopez, Pire Couple à l'écran, Pire Réalisateur et Pire Scénario.

Depuis la création de cette parodie, c'est la première fois qu'un film remporte les six principaux 'trophées'. Dans le passé, Showgirls et Battlefield Earth ont décroché plus de Razzie que Gigli soit chacun sept, mais pas les six principaux. 'Mais ces deux films-là étaient de bien meilleurs mauvais films, si cela peut avoir un sens', a ironisé le fondateur des 'Razzies' John Wilson.

Parmi les autres 'gagnants' de la cérémonie figure un habitué des Razzies, Sylvester Stallone, qui, avec le prix du Pire Acteur de Soutien pour Spy Kids 3-D, décroche son 10e Razzie en carrière, un record. Les organisateurs envisagent sérieusement de lui décerner un Razzie pour l'ensemble de son oeuvre à l'occasion de la 25e cérémonie qui aura lieu l'année prochaine. Le Razzie de la Pire Actrice de Soutien a été attribué à Demi Moore pour son rôle dans Charlie's Angels: Full Throttle. Le Razzie de La Pire Excuse pour faire un film (concept sans contenu) a été attribué au film Le chat dans le chapeau.


Change Location