Sylvester Stallone

Biographie de Sylvester Stallone:

SYLVESTER STALLONE

Date de naissance: 6 juillet 1946

«Je suis offusqué quand certaines personnes méprisent les films d'action et les considèrent comme un risque professionnel que doivent prendre occasionnellement les acteurs pour faire de l'argent qui leur permettra ensuite de faire quelque chose de plus sérieux. Les films d'action sont physiquement stimulants et puisqu'ils contiennent peu de dialogues, on doit mimer certaines scènes pour faire passer le message», a déjà dit Sylvester Stallone.

L'acteur justifie ainsi un peu sa participation aux longs métrages d'action, notamment parce que ses tentatives dans d'autres genres de jeu n'ont jamais été très fructueuses. Toutefois, la carrière du roi des films explosifs, originaire de Hell's Kitchen, dans l'État de New York, a peut-être finalement un peu changé de cap grâce à sa présence dans Copland (1997). Si vous n’y avez pas cru, vous avez tort.

Bien que Sylvester Stallone ait, de ses propres dires, été expulsé de 14 écoles en 11 ans, il a quand même réussi à faire des études universitaires en Suisse grâce à une bourse d'athlétisme, puis à suivre des cours de théâtre à l'Université de Miami.

Il a obtenu son premier rôle dans le film pornographique A Party At Kitty and Stud’s Place (1970). Il a ensuite fait une brève apparition devant les caméras du long métrage Bananas (1971) de Woody Allen pour lequel il incarne un voyou qui attaque le personnage que joue le réalisateur dans un wagon de métro.

Puis, en trois jours, il a rédigé le scénario du classique Rocky (1976). «Je suis stupéfait d'apprendre que certaines personnes, comme l'auteur de ¨Madame Bovary¨, prennent 18 ans pour écrire quelque chose, a-t-il déjà laissé savoir. De plus, ce livre a-t-il déjà été un grand succès? Non. Le film est aussi mauvais que le livre.»

Goûts littéraires mis à part, l'Américain n’a pas voulu vendre le scénario de Rocky sans s’assurer qu’il pourrait tenir le rôle principal. Comme tout le monde le sait, une étoile est née lorsque le film est sorti dans les salles de cinéma. L’acteur a repris son rôle pour toutes les suites de la franchise.

Au cours des années 2000, l'acteur est venu faire son tour à Montréal le temps du tournage du long métrage de course automobile Driven (2001). Par contre, le résultat à l'écran a été très décevant. Il a également joué au dur à cuire pour des œuvres du septième art telles que Get Carter (2000), Rambo (2008) et The Expendables (2010) – deux films qu’il a aussi réalisés –, de même que The Expendables 2 (2012).

L'année 2013 lui a permis de partager le haut de l'affiche d'une autre production bourrée de testostérone, Escape Plan, avec Arnold Schwarzenegger. La même année, il est remonté sur le ring afin de livrer un combat à Robert De Niro pour Grudge Match. Il a enchaîné en retrouvant certains comparses armés avec The Expendables 3.

C'est grâce à Creed (2015), un autre film sur la boxe, que Sylvester Stallone a pris sa revanche sur plusieurs de ses détracteurs. En renouant avec son personnage de Rocky Balboa, cette fois en tant qu'entraîneur d'Adonis Johnson (pugiliste joué par Michael B. Jordan), il a surpris cinéphiles et critiques. En plus de recevoir sa troisième nomination pour la soirée des Oscars – une première depuis Rocky –, il a accepté un premier Golden Globe.

En 2017, il est venu appuyer l’équipe du succès Guardians of the Galaxy Vol. 2 devant les caméras, se joignant entre autres à Chris Pratt, Zoe Saldana et Dave Bautista. L'oeuvre a généré des recettes de 863 millions $US aux guichets des salles obscures.

Ne craignant pas d'associer son visage et son nom à des suites, l'homme aux gros bras en a ajoutées plusieurs à sa fiche, comme en témoigne la sortie de Creed II (2018), Escape Plan: The Extractors (2019) et Rambo: Last Blood (2019). Ce dernier long métrage a mis fin à de nombreuses rumeurs ainsi qu'à une absence de 11 ans au grand écran du célèbre mercenaire John Rambo.

Sylvester Stallone a quitté Sasha Czack, la femme avec qui il a vécu pendant 11 ans – et qui lui a donné deux fils (le cadet, Seargeoh, est autiste) – au milieu des années 1980 pour épouser Brigitte Nielson, une Danoise blonde, sculpturale et athlétique, qui a vidé rapidement son portefeuille et épuisé sa patience. En 1997, l’acteur à uni sa destinée à celle de Jennifer Flavin, mannequin, avec qui il a eu trois filles.

En plus d’être lié à l’industrie du septième art, l’Américain est aussi peintre, collectionneur d'objets d’art, romancier et joueur de polo.

Filmographie:

Rambo: Last Blood (2019)
Escape Plan: The Extractors (2019)
Backtrace (2018)
Creed II (2018)
Escape Plan 2: Hades (2018)
Animal Crackers (2017) (voix)
Guardians of the Galaxy Vol. 2 / Les gardiens de la galaxie vol. 2 (2017)
Ratchet & Clank (2016) (voix)
Creed (2015)
Reach Me / Collatéral (2014)
The Expendables 3 / Les sacrifiés 3 (2014)
Grudge Match / Combat revanche (2013)
Escape Plan / Le tombeau (2013)
Bullet to the Head / Du plomb dans la tête (2012)
The Expendables 2 / Les sacrifiés 2 (2012)
Zookeeper (2011) (voix)
The Expendables / Les sacrifiés (2010)
Kambakkht Ishq (2009)
Rambo (2008)
Rocky Balboa (2006)
Spy Kids 3-D: Game Over / Espions en herbe 3-D : Fin du jeu (2003)
Shade (2003)
Taxi 3 (2003) (son nom n’apparaît pas au générique)
Avenging Angelo (2002)
D-Tox (2002)
Driven / À toute vitesse (2001)
Get Carter / La loi du milieu (2000)
Antz (1998) (voix)
The Good Life (1997)
Cop Land / Détectives (1997)
Daylight / Tunnel de l'enfer (1996)
Assassins (1995)
Judge Dredd / Juge Dredd (1995)
The Specialist / Le spécialiste (1994)
Demolition Man / Le destructeur (1993)
Cliffhanger / La falaise de la mort (1993)
Stop! Or My Mom Will Shoot / Arrête ou ma mère va tirer (1992)
Oscar (1991)
Rocky V (1990)
A Man Called... Rainbo (1990) (son nom n’apparaît pas au générique)
Tango & Cash (1989)
Lock Up (1989)
Rambo III (1988)
Over the Top (1987)
Cobra (1986)
Rocky IV (1985)
Rambo: First Blood Part II (1985)
Rhinestone (1984)
Staying Alive (1983) (son nom n'apparaît pas au générique)
First Blood (1982)
Rocky III (1982)
Victory (1981)
Nighthawks (1981)
Rocky II (1979)
Paradise Alley (1978)
F.I.S.T. (1978)
Rocky (1976)
Cannonball (1976) (son nom n’apparaît pas au générique)
Death Race 2000 (1975)
Mandingo (1975) (scènes supprimées)
Farewell, My Lovely (1975)
Capone (1975)
The Prisoner of Second Avenue (1975)
The Lords of Flatbush (1974)
Klute (1971) (son nom n'apparaît pas au générique)
Bananas (1971) (son nom n'apparaît pas au générique)
Rebel (1970)
Pigeons (1970) (son nom n’apparaît pas au générique)
The Party at Kitty and Stud's (1970)
The Square Root (1969)

Change Location