Michael Keaton

Biographie de Michael Keaton:

MICHAEL KEATON

Date de naissance: 5 septembre 1951

Michael Keaton est né à Pittsburgh en Pennsylvanie. Benjamin de sept enfants, il possédait une imagination vive et semblait vivre dans sa tête beaucoup plus que dans le monde réel.

Inscrit à l'Université Kent State, il a quitté après la première année de ses études en 1972 pour suivre d'autres voies. Il a accepté un travail de machiniste à la station PBS et, petit à petit, a mis sa carrière en branle, étant assistant technique sur le plateau de l'émission Mister Rogers Neighborhood dans laquelle il a aussi pu jouer le rôle d'un panda.

Par la suite, il a fait un peu de télévision. Il a notamment eu droit à ses 15 secondes de célébrité comme voleur de banque dans Mary Hartman, Mary Hartman. À la fin des années 1970, il a partagé la vedette avec Jim Belushi dans Working Stiffs, une émission réalisée par Penny Marshall qui possédait tous les ingrédients du succès. Les critiques ont d’ailleurs été très favorables, mais les téléspectateurs n’ont pas été au rendez-vous. Résultat: une annulation après six épisodes seulement.

En 1982, Michael Keaton est passé bien près de perdre son premier grand rôle au cinéma parce qu’il était maniaque, comme dans le film Night Shift (1982) pour lequel il a partagé la vedette avec Henry Winkler et Shelley Long. L'année suivante, il a joué dans le film Mr. Mom (1983), ce qui lui a valu de goûter à la célébrité.

Ayant refusé le rôle qui a rendu Tom Hanks célèbre dans Splash (1984), Michael Keaton a ensuite joué différents autres personnages: un gangster comique dans Johnny Dangerously (1984), un joueur de hockey pour Touch and Go (1986) et un arnaqueur dans The Squeeze (1987). Aucun de ces films n'a fait courir les foules et chacun aurait pu mettre fin à une carrière qui ne faisait alors que commencer.

En 1988, l'acteur a fait une remontée grâce à la comédie fantastique Beetlejuice réalisée par Tim Burton. Puis, il a joué un rôle sérieux, celui d'un drogué, dans Clean and Sober (1988). Ces deux prestations lui ont valu le prix du meilleur acteur remis par la National Society of Film Critics.

Il a ensuite renoué avec le genre comique dans The Dream Team (1989), film pour lequel il a accepté de devenir un malade mental en fuite qui possède des antécédents de violence et qui prétend avoir construit le World Trade Centre avant de prendre part à une course automobile en formule Indy.

Lorsqu'on lui a demandé de prêter ses traits au célèbre justicier à cape dans la version de Batman (1989) de Tim Burton, personne ne croyait que Michael Keaton pouvait camper ce personnage avec sérieux. Mais tous ont eu tort, car le long métrage est devenu le grand succès de l'année.

Sous le feu des projecteurs, l’acteur a essayé quelque chose de différent, tenant un rôle de fou dans Pacific Heights (1990). Il a également voulu faire partie de la distribution de One Good Cop (1991), Batman Returns (1992), Much Ado About Nothing (1993), My Life (1993) et The Paper (1994).

À la fin de 1995, il a partagé la vedette avec Geena Davis pour des scènes de Speechless, les deux acteurs étant des rédacteurs de discours pour des partis politiques opposés. Michael Keaton est revenu au genre comique par le biais de Multiplicity (1996), long métrage dans lequel il incarne un homme surmené qui fait son propre clonage, ce qui finit par produire quatre personnages du même nom plus ou moins brillants.

En 1997, Michael Keaton a été vu dans Jackie Brown, une oeuvre de Quentin Tarantino qui lui a permis de tourner des scènes avec Samuel L. Jackson, Robert DeNiro et Bridget Fonda. Ce film a plu aux critiques ainsi qu’aux spectateurs. L’acteur a ensuite prêté ses traits à un personnage remarquable mais peu présent dans Out of Sight (1996) de Steven Soderbergh, dont le scénario est basé sur un roman d'Elmore Leonard, comme c’est le cas pour Jackie Brown.

A ensuite été projeté Desperate Measures (1998), un long métrage très controversé dans lequel il joue le rôle d'un tueur en série dont on a besoin pour sauver la vie d'un enfant. Le film a été offert après plusieurs mises au point, mais il n'a pas connu de succès.

Michael Keaton a continué son parcours en se tournant vers le genre familial avec Jack Frost (1998). Partageant la vedette avec Kelly Preston, l'acteur y tient le rôle d'un homme tué dans un accident de voiture et réincarné sous forme de bonhomme de neige. Deux ans plus tard, on a pu le voir aux côtés de Robert Duvall pour le drame sportif A Shot at Glory (2000).

Après des années de vache maigre, il a tenté un retour avec les longs métrages First Daughter (2004) aux côtés de Katie Holmes, White Noise (2004), Herbie: Fully Loaded (2005) avec Lindsay Lohan, et Post Grad (2009) en compagnie d’Alexis Bledel

Toutefois, c'est seulement en 2014 que le nom de l'acteur a véritablement recommencé à résonner. La qualité de son jeu en tête d'affiche de la comédie dramatique Birdman:Or (The Unexpected Virtue of Ignorance) est la grande esponsable de cette renaissance. Pour le cinéaste Alejandro Gonzalez Inarritu et son film lauréat de quatre Oscars, il a offert une prestation vivement acclamée et soulignée de nombreux honneurs, dont un Golden Globe et des nominations pour les Oscars, les prix BAFTA et les Screen Actors Guild Awards.

Michael Keaton a été marié à l’actrice Caroline McWilliams de 1982 à 1990. Il a un fils.

Filmographie:

Birdman: Or (The Unexpected Virtue of Ignorance) / Birdman ou (les vertus insoupçonnées de l’ignorance) (2014)
Need for Speed (2014)
RoboCop (2014)
Penthouse North (2013)
Noah (2012) (voix)
The Other Guys / Les renforts (2010)
Toy Story 3 (2010) (voix)
Post Grad (2009)
The Merry Gentleman (2008)
The Last Time (2006)
Cars (2006) (voix)
Herbie Fully Loaded / La coccinelle: tout équipée (2005)
White Noise / Interférences (2005)
Game 6 (2005)
First Daughter (2004)
Quiksand (2003)
A Shot at Glory (2000)
Jack Frost / Petit papa Noël (1998)
Out of Sight / Loin des regards (1998) (son nom n’apparaît pas au générique)
Desperate Measures / L’enjeu (1998)
Jackie Brown (1997)
Inventing the Abbotts (1997)
Multiplicity / Mes doubles, ma femme et moi (1996)
The Paper / Le journal (1994)
Speechless (1994)
Much Ado About Nothing / Beaucoup de bruit pour rien (1993)
My Life / Ma vie (1993)
The Crimson Pig (1992) (voix)
Batman Returns / Le retour de Batman (1992)
One Good Cop / Un bon flic (1991)
Pacific Heights (1990)
Batman (1989)
The Dream Team (1989)
Beetlejuice (1988)
Clean and Sober (1988)
The Squeeze (1987)
Gung Ho (1986)
Touch and Go (1986)
Johnny Dangerously (1984)
Mr. Mom (1983)
Night Shift (1982)
Rabbit Test (1978)

Change Location