Robert Lepage

Biographie de Robert Lepage:

ROBERT LEPAGE

Date de naissance: 12 décembre 1957

Robert Lepage est né à Québec et a grandi avec trois autres enfants dont Lynda, son inséparable sœur.

Encore tout jeune, il est fasciné par la géographie et rêve même de l’enseigner. C’est dans la pièce Le petit bonheur de Félix Leclerc qu’il foule pour la première fois les planches.

Sa véritable passion pour le théâtre est découverte vers l’âge de 15 ans alors qu’il assiste à En pièces détachées de Michel Tremblay et à La nuit des rois de Shakespeare, deux pièces qui le marqueront pour la vie.

Pour entrer au Conservatoire d’art dramatique de Québec, Robert Lepage ment sur son âge.

Il n’a que 17 ans, mais prétend en avoir 18. Le subterfuge fonctionne bien et il part à Paris à la fin de ses études pour effectuer un stage dans une école de théâtre.

À son retour en 1980, il présente la pièce Circulations grâce au Théâtre Repère.

Mais ce n’est que 5 ans plus tard qu’il triomphe vraiment en présentant La trilogie des dragons, création qu’il vaut une multitude de prix et une reconnaissance internationale.

Suivent de la mise en scène dans le monde de la musique et son deuxième spectacle solo.

Il fonde également le groupe Ex Machina à Québec en 1994. Ce groupe compte sur la présence d’artistes de tous les milieux et lui permet de donner des résultats concrets aux nombreuses ambitions qu’il chérit.

Sa carrière au cinéma débute en 1995 avec le long métrage Le confessionnal alors qu’il a plusieurs projets en branle au Québec et à l’étranger. Le film est présenté au Festival de Cannes la même année. C’est la productrice Denise Robert qui a pressé Lepage de faire le saut au grand écran.

Toujours en 1985, mais cette fois avec Daniel Langlois, il fonde la compagnie In Extremis Images qui produit ses trois films suivant : Le polygraphe, - une adaptation de sa pièce de théâtre – et Possible Worlds, une œuvre en anglais.

Sa percée au cinéma ne l’empêche toutefois pas de continuer à créer pour le théâtre.

Entre autres, il présente La face cachée de la lune (il y tient également la vedette) en 2000, pièce qui devient rapidement un succès et qui est adaptée à l’écran 3 ans plus tard dans le film du même nom.

En plus de toutes ces créations, Lepage a assuré la mise en scène de la tournée de Peter Gabriel, Growing Up Live, en 2002. Il a aussi consacré de son temps à l’art lyrique en montant quelques spectacles et a été associé au Cirque du Soleil.

Enfin, il a joué des petits rôles dans quelques longs métrages québécois, notamment pour L’audition de Luc Picard.

Décoré d’honneurs à maintes reprises et salué par le public et la critique à travers le monde, Robert Lepage privilégie l’improvisation, les découvertes intuitives et l’interdisciplinarité. La création collective et le work in progress sont des éléments très importants de son travail.

Filmographie:

La face cache de la lune (2003)
Possible Worlds/Mondes possibles (2000)
Nô (1998)
Le polygraphe (1997)
Le confessionnal (1995)

Change Location