Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou Affiche de film

Wallace et Gromit : Le Mystère du lapin-garou

Wallace & Gromit: The Curse of the Were-Rabbit

  • Date de sortie: vendredi 7 octobre 2005
  • Genre: Famille

  • Réalisateur: Nick Park, Steve Box
  • Producteur: Carla Shelley, Claire Jennings, David Sproxton, Nick Park, Peter Lord
  • Scénario: Nick Park, Bob Baker
  • Studio: DreamWorks Pictures
  • Durée: 1h 25m
  • Site officiel: www.wandg.com
Lire en anglais

Critique

Après trois courts métrages (certains honorés par monsieur Oscar), les personnages Wallace et Gromit du britannique Nick Park font enfin leur arrivée sur grand écran dans leur premier film. Park et son équipe démontrent autant d’invention, d’humour et d’amour pour leur médium qu’avec leur précédente production Poulets en fuite/Chicken Run.

L’inventeur Wallace et son chien Gromit ont une nouvelle entreprise : Anti-Pesto, spécialisée dans la protection des potagers du voisinage. À l’approche de la grande compétition de légumes géants, les habitants du village comptent plus que jamais sur eux alors le tandem le prend à cœur lorsqu’un lapin particulièrement ravageur fait son apparition. Malgré toute leur expertise, la capture de cet animal particulier s’avèrera plus compliquée que prévu.

Les productions du studio Aardman possèdent toutes un charme anachronique indéniable. À une ère d’animation par ordinateur, la méthode d’animation manuelle de pâte à modeler relève d’une passion, d’une patience et d’une témérité exemplaires. Techniquement, c’est donc une réalisation… euh… monstre. Le travail monumental que représente l’aspect technique du film ne surpasse cependant pas ses qualités premières en tant que film : de l’humour pour tous les goûts, du charme irrésistible et une gentillesse touchante dans le propos. Les personnages, de Wallace et Gromit en passant par les lapins et lady Tottington, ont plus de présence, d’âme et de dimension que bien des personnages joués par des acteurs en chair et en os.

Pour les grands, le film regorge de savoureux clins d’oeils, aux films d’épouvante de Universal dans années 30, à Jaws, King Kong, aux productions pour enfants de Gerry Anderson et plus encore. Pour les petits (et beaucoup de grands), le bonbon visuel et l’humour burlesque typiquement britannique les garderont amusés du début à la fin.

Il y a donc du plaisir pour tous, pratiquement garanti, et impossible de faire autre chose que de hautement recommander Wallace et Gromit et leur amusante quête pour la capture du lapin-garou!

par Nicolas Lacroix
vu en version originale anglaise
.

Change Location