Un coeur invaincu Affiche de film

Un coeur invaincu

A Mighty Heart

  • Date de sortie: vendredi 22 juin 2007
  • Genre: Drame

  • Réalisateur: Michael Winterbottom
  • Producteur: Andrew Eaton, Brad Pitt, Dede Gardner
  • Scénario: Michael Winterbottom, Laurence Coriat, John Orloff
  • Studio: Paramount Vantage
  • Durée: 1h 40m
  • Site officiel: www.amightyheartmovie.com/
Lire en anglais

Critique

Quand ce ne sont pas ses amours qui défrayent les manchettes des tabloïds, ce sont ses nombreux projets d’adoption. Si on ne parle pas de ses enfants, eh bien on vante son implication sociale à travers le monde, particulièrement en Afrique. Mais outre tout ça, il ne faudrait surtout pas oublier qu’Angelina Jolie est une actrice. Après tout, elle est lauréate d’un Oscar pour son second rôle d’une patiente survoltée dans le drame Girl, Interrupted. Et puis, elle diversifie de belle façon ses activités. Son dernier combat au grand écran : celui de Mariane Pearl qu’elle campe sobrement dans le poignant et surprenant drame A Mighty Heart de Michael Winterbottom.

Peu après les tristes attentats du 11 septembre 2001, les journalistes Daniel et Mariane Pearl se trouvent au Pakistan pour le travail. Daniel Pearl est le chef du bureau Asie du Sud du Wall Street Journal et veut rencontrer un homme influent et dangereux (un présumé terroriste) pour sa dernière entrevue avant de rentrer à Los Angeles avec sa femme Mariane, enceinte de cinq mois. C’est lors de la soirée du 22 janvier 2002 que tout va basculer. Le journaliste sera kidnappé ; ses ravisseurs tenteront de l’utiliser pour obtenir une rançon, mais devant l’inertie du gouvernement américain, ils choisiront de l’assassiner. Pendant le mois durant lequel il sera détenu, Mariane Pearl et plusieurs gens tenteront de localiser l’endroit où il se trouve, mais sans succès…

Il aura fallu prendre plusieurs risques pour le film A Mighty Heart. Et ils se sont pris en équipe. À commencer par Mariane Pearl, la vraie journaliste qui a vécu cette tragédie il y a cinq ans et qui, pour les besoins du scénario, a une fois de plus accepté de revivre de douloureux moments. Une démarche audacieuse aussi de transposer cette histoire au grand écran, car le terrorisme est toujours un sujet sensible pour les Américains et qu’ici, on nous fait très bien comprendre que personne n’est à l’abris d’une embuscade. Un rôle pas évident non plus pour Angelina Jolie qui malgré son statut de star a dû, lors de plusieurs scènes, jouer la carte de la femme effacée. L’actrice a encore pu montrer son talent en habitant de nombreux plans par un simple regard, par une discrète présence. Dommage par contre qu’elle n’ait pas pris plus de place dans l’histoire. Son personnage est fort, très attachant et a tout de cette femme qu’on veut aider, mais il y a une mer d’individus à ses côtés. C’est quand même tout à son honneur, car elle prouve qu’elle était le choix parfait pour camper Mariane Pearl.

Mais l’aspect pour lequel ça prenait le plus de cran, c’est le réalisateur Michael Winterbottom qui l’a assumé. Et pleinement en plus. Tout au long du film, il est resté sur une vision qui soulève un problème persistant et inquiétant : quand il est question de terrorisme, la route pour se rendre jusqu’aux coupables est des plus sinueuses. Et remplie d’embûches. À cela, il faut ajouter que le cinéaste n’a pas eu peur de mêler politique et histoire sentimentale, tout en gardant un côté sobre, ne tombant pratiquement jamais dans l’excès. Il aura aussi réussi à nous faire vivre à Karachi, une des plus grandes villes du monde (un vrai labyrinthe). Il nous aura permis de prendre conscience de toute l’ampleur que pouvait représenter une chasse à l’homme malgré l’utilisation d’outils technologiques. Néanmoins, il n’aurait pas fait de tort qu’il tempère ses ardeurs dans sa course contre la montre et dans sa vaste recherche d’informations pour localiser l’otage. En bout de ligne, certains pourraient bien s’en désintéresser avec tous ces hommes à traquer.

Aussi, il ne faut pas chercher ici à reconnaître une multitude de visages. Avec tous ces acteurs qui sont plus souvent approchés pour jouer au petit écran et qui ont peu souvent un rôle à grande portée, la distribution a donc deux mérites plutôt qu’un : nous faire découvrir des gens fort talentueux et appuyer avec force un scénario intéressant. La plus grande mention revient sans contredit à Archie Panjabi, une précieuse acolyte de Mariane qui se donne à fond dans tout ce qu’elle fait et qui cherche à tout prix à retrouver Daniel vivant. Ce dernier, campé par l’Américain Dan Futterman (pourquoi si peu de rôles en carrière?) offre également une prestation plus qu’honorable.

Oui, Michael Winterbottom, Angelina Jolie et Brad Pitt – un des producteurs – s’étaient fixés tout un défi quand ils ont choisi de s’attaquer au film A Mighty Heart. Mais en s’attardant aux détails, en s’entourant de la bonne équipe et en peaufinant chacun des aspects du long métrage, ils ont atteint leur but. Mieux encore: ils l’ont fait comme ils le voulaient. Avec cœur.

Par Yan Lauzon

Vu en version originale anglaise

Change Location