Les Chroniques de Narnia: Le Prince Caspian Affiche de film

Les Chroniques de Narnia: Le Prince Caspian

The Chronicles of Narnia: Prince Caspian

  • Date de sortie: vendredi 16 mai 2008
  • Genre: Science-fiction/fantaisie

  • Réalisateur: Andrew Adamson
  • Producteur: Andrew Adamson, Mark Johnson, Philip Steuer
  • Scénario: Adam Adamson, Christopher Markus, Stephen McFeely
  • Studio: Walt Disney Pictures
  • Durée: 2h 24m
  • Site officiel: disney.go.com/disneypictures/narnia/
Lire en anglais

Critique

Le second volet de la saga très ouvertement chrétienne de C.S. Lewis, Les Chroniques de Narnia: Le Prince Caspian, arrive sur nos écrans en plein été, alors que son prédécesseur avait été lancé à la période des fêtes. Le ton plus sérieux et plus grave de ce deuxième film aurait d'ailleurs mieux convenu à l'automne qu'à la légèreté de l'été. N'empêche, je l'ai préféré au premier. Et donc possible que vos enfants l'aiment moins, ou en tout cas leur maman assurément. Je vous dirai pourquoi sous peu.

Pour les enfants Pevensie, un an s'est écoulé depuis les événements de l'armoire magique et leur découverte de la Terre du Mi… euh de Narnia. Pour le monde parallèle de Narnia, plus de 100 années ont passé dans la même période. Lorsque le prochain souverain de Narnia, le prince Caspian, est forcé de fuir dans les bois sous la menace d'un assassinat par son oncle Miraz, il demande l'aide des quatre enfants et donc Peter, Susan, Edmund et Lucy se retrouvent à nouveau dans le monde enchanté, qui a malheureusement bien changé.

Le réalisateur et scénariste Andrew Adamson évoque plus que jamais Le Seigneur des Anneaux avec ce second film. Plus violent, plus axé sur les batailles et les conflits, ce deuxième film parait plus frénétique, plus grave que l'original, plus mature aussi avec ses thèmes de coup d'état et de meurtre familial. Même la jeune Susan flirte avec l'amour en croisant le jeune prince. Bref, à l'image des Harry Potter, les nouvelles aventures à Narnia exigent un auditoire ayant un peu vieilli, c qui déplaira sûrement à certains parents mais qui fait le bonheur des critiques comme moi puisque le film nous est un peu plus accessible. Les combats sont souvent enlevants et plutôt bien tournés mais rassurez-vous, aucune effusion de sang.

Par contre, le film a le gros défaut de prendre pour acquis que nous connaissons bien les personnages et donc passe très peu de temps leur donner dimension. Le prince Caspian (incarné avec aplomb par Ben Barnes), le nain Trumpkin et la jeune Lucy s'en tirent un peu mieux que les autres mais à peine. Quant aux méchants, ils ne s'élèvent pas au-dessus des stéréotypes shakespeariens. Pour ceux que les références chrétiennes 'grosses comme le bras' auraient agacé dans le premier film, sachez qu'elles sont tout aussi présentes cette fois. En effet, seule la jeune Lucy est capable de voir Aslan, le lion ressuscité, parce qu'elle 'y croit', alors que les trois autres enfants non croyants ne peuvent le voir.

Malgré sa durée de presque deux heures trente, l'impression demeure d'une adaptation condensée du roman (que je n'ai pas lu) car le déroulement de l'intrigue n'est pas toujours fluide. De même, le nombre de batailles pourrait finir par avoir un effet répétitif pour certains spectateurs (il ne m'a pas agacé outre mesure). Somme toute, il s'agit d'une bonne suite s'adresse plus à un public de préadolescents plus qu'à la famille complète, et ce malgré la présence d'une amusante souris rappelant le chat botté de Shrek 2 (ce qui n'est pas surprenant puisque les deux films ont le même réalisateur).

Par Nicolas Lacroix
vu en version originale anglaise
Change Location