Recherché Affiche de film

Recherché

Wanted

  • Date de sortie: vendredi 27 juin 2008
  • Genre: Action/aventure

  • Réalisateur: Timur Bekmambetov
  • Producteur: Jason Netter, Jim Lemley, Marc Platt
  • Scénario: Michael Brandt, Derek Haas, Chris Morgan
  • Studio: Universal Pictures
  • Durée: 1h 50m
  • Site officiel: www.wantedmovie.com
Lire en anglais

Critique

Pas de doute, les héros qui ont des pouvoirs extraordinaires, des habiletés amusantes et un moral à toute épreuve se retrouvent tous dans l’arène du box-office estival. C’est comme ça année après année. Le dernier en lice tient la vedette de Wanted/Recherché, un film d’action stylisé et très violent inspiré du roman graphique du même nom. Impossible de passer sous silence des similitudes visuelles avec The Matrix/La matrice, mais le côté noir, sombre et pessimiste étrangement jumelé à un humour incisif donne une couleur particulière au film. Un thriller d’action qui porte une armure pare-balles, mais avec quelques trous.

La vie de Wesley Gibson est ni excitante ni stimulante. Il bosse dans un bureau terne et déteste sa patronne. Il vit dans un appartement où passe le train à longueur de journée avec sa copine qui baise son meilleur ami. Et il prend des pilules pour calmer ses élans d’angoisse. Bref, rien de bon. Un jour par contre, tout bascule. Alors dans une pharmacie, il est la cible d’un homme armé. Heureusement, une jolie dame tenant un fusil lui vient en aide. À partir de ce moment, les choses ne seront plus jamais pareilles, car des justiciers modernes l’inciteront à joindre leur clan. La nouvelle recrue découvrira une incroyable vérité sur son père, mais devra se méfier de son équipe.

Complètement à l’opposé de cette tendance à offrir des héros attachants et proprets, Wanted/Recherché a un personnage principal qui ne prend pas plaisir à la vie et qui (surprise!) n’est pas amoureux. On ne peut qu’applaudir ces initiatives. Loin de ses récents rôles dans les drames romantiques Becoming Jane/Jane et Atonement/Expiation, l’acteur James McAvoy négocie habilement avec les aspects de son homme ordinaire ô combien troublé, mais pousse un peu trop la note du fier-à-bras. Tantôt crédible, d’autres fois moins, il n’arrive pas à donner assez d’ampleur à son personnage. D’une dualité intéressante ressort un héros qui se cherche un peu maladroitement. Seule justicière (mais quelle femme!), Angelina Jolie fait quant à elle aisément opérer son charme et admirablement bien sentir sa présence.

Bombarder d’effets spéciaux stupéfiants. Proposer un montage très serré, à la limite du vidéoclip, avec des pièces techno et des images léchées à souhait. Carburer à l’action. Saupoudrer d’humour et d’ironie. Tenter de faire monter l’adrénaline d’un cran grâce des batailles sanglantes, une violence omniprésente et texturée, des poursuites folles et diverses. Le réalisateur russe Timur Bekmambetov a laissé une empreinte indélébile sur cette œuvre bourrée de cascades et de détours. Si ses effets captent l’attention et son enrobage divertit, le monde où évoluent des personnages - doigt collé sur la gâchette - est mal défini. Tout bêtement, son univers est si dépourvu de balises qu’on n’arrive pas à croire à la ribambelle de scènes. Vouloir embrasser la réalité et opter en même temps pour des effets futuristes était une entreprise casse-gueule.

Proposant à la fois des éléments d’une bonne comédie dramatique incisive qui se respecte et des péripéties étroitement liées à la renommée de bon nombre de films d’action, Wanted/Recherché prône un mélange des genres qui se veut attrayant et distrayant. Le scénario regorge d’intentions louables et amène son lot d’idées novatrices quoique parfois superficielles. Malgré cela, l’histoire ne passionne pas. Elle est privée d’un moment de grâce, d’une séquence inoubliable. Avec joie, on a bourré le récit de détails qui piquent la curiosité. Avec déception, on constate que certains d’entre eux, assez déterminants, n’ont pas mérité d’explications. Dans les deux premiers tiers du film, on ne presse pas le récit, cherchant plutôt à imposer un rythme, à convaincre par une couleur et une forme. Par contre, dans le dernier tiers c’est l’éboulis : des revirements de situations à la limite du loufoque et des envolées non calculées viennent un peu défaire ce qui avait été construit.

Sans parvenir à se hisser parmi les meilleures productions d’action des dernières années, Wanted/Recherché aura au moins eu le mérite de présenter son propre monde et non pas de copier en tous points les films de super-héros. Le cinéaste Timur Bekmambetov et son équipe n’ont pas à rougir de leur travail. Par contre, pour donner du lustre à leur œuvre, il aurait fallu des points de repères dans ce trop vaste univers et un protagoniste principal auquel on veut à tout prix s’identifier. À ce niveau-là, le réalisateur et ses acolytes devront poursuivre leurs recherches…

Par Yan Lauzon

Vu en version originale anglaise.

Change Location