Héros Affiche de film

Héros

Hero

  • Date de sortie: vendredi 27 août 2004
  • Genre: Action/aventure

  • Réalisateur: Zhang Yimou
  • Producteur: William Kong, Zhang Yimou
  • Site officiel: www.herothemovie.com
Lire en anglais

Critique

Tourné en 2001 au coût de 3 millions$US (le plus gros budget pour une production chinoise à cette date), le film Héros de Zhang Yimou a depuis rapporté plus de 100 millions$US en Asie pour devenir un gigantesque succès. Le film fut mis en nomination pour un oscar dans la catégorie Meilleur Film Étranger en 2003 et finalement, Miramax décida de lancer le film en 2004 après des pressions de Quentin Tarantino. Le film s'inspire de l'histoire chinoise pour raconter une légende fabuleuse sur l'unification de la Chine il y a 2000 ans.

L'intrigue semble d'abord toute simple: Sans Nom, un grand guerrier, rencontre le roi de Qin pour lui raconter comment il a pu vaincre ses trois pires ennemis, qui avaient juré d'assassiner le roi qui tente d'unifier les divers territoires existants. Sans nom raconte donc en détail ses confrontations avec chacun des trois assassins.

Mélange de Rashomon et de Tigre et dragon, Hero dépasse certainement ce dernier en beauté et en spectacle. L'intrigue se sépare en segments distincts, chaque segment étant dominé par une couleur. Et parlons-en, des couleurs: je crois bien qu'il s'agit tout simplement du plus magnifique film (visuellement) que j'ai pu voir au grand écran. Ce que Yimou et son directeur photo Christopher Doyle font avec les couleurs et l'espace disponible dans chaque plan coupe le souffle à tellement de reprises qu'on en perd le compte. Héros est un de ces films qui exige d'être vu au cinéma pour en apprécier complètement le tissu visuel et l'attention portée à chaque image. Yimou tourne parfois deux ou trois plans par jour semble-t-il. Aucune peine à le croire. Chaque plan est soigné comme une peinture et l'emploi des couleurs vient appuyer la teneur particulière du récit.

Au niveau de l'interprétation, la qualité est également au rendez-vous. Si Jet Li trouve un rôle qui lui sied parfaitement (bien mieux que ces idiotes productions hollywoodiennes où il perd son temps depuis quelques années) sans lui en demander trop, la palette émotive appartient au quatuor formé par Tony Leung, Maggie Cheung, Daoming Cheng et Zhang Ziyi. Tous et toutes offrent des performances à la fois retenues et chargées d'émotions qu'on ne peut qu'admirer. Chacun a l'occasion d'émouvoir et chacun s'acquitte parfaitement de sa tâche, transformant des rôles typés en êtres de chair et de sang.

Yimou, qui co-signe le scénario en plus de réaliser, a tourné une œuvre magistrale ici, un film d'action préoccupé par la paix, une divertissante réflexion sur le sacrifice et le choc d'idéologies et leurs conséquences. La magie habituelle opérant dans le cinéma d'action asiatique opère ici aussi, alors attendez-vous à des envolées au beau milieu des combats, à des acrobaties impossibles et à une grande place laissée à la philosophie orientale.

Héros propose une expérience cinématographique complète, qui remplit autant les yeux, la tête et le cœur. Du cinéma pur. Normalement on dit 'âmes sensibles s'abstenir'… cette fois c'est tout le contraire: âmes sensibles requises.

par Nicolas Lacroix
vu en version originale en mandarin avec sous-titres anglais

Change Location