Escouade Américaine : Police du monde Affiche de film

Escouade Américaine : Police du monde

Team America: World Police

  • Date de sortie: vendredi 15 octobre 2004
  • Genre: Comédie

  • Réalisateur: Trey Parker
  • Producteur: Matt Stone, Scott Rudin, Trey Parker
  • Site officiel: www.teamamericamovie.com
Lire en anglais

Critique

Les noms de Trey Parker et Matt Stone sont automatiquement liés à l’humour excessif, virulent (jusqu’à un certain point) et moderne. Les deux cinglés (dans le meilleur des sens) derrière la série South Park reviennent au grand écran avec un film de marionnettes intitulé Team America : World Police qui s’avère ce que j’ai pu voir de plus drôle au cinéma jusqu’à maintenant cette année.

Team America est une escouade spéciale qui intervient mondialement lorsque des terroristes sont impliqués. Après la mort d’un de leurs membres, Team America tente de recruter l’acteur Gary Johnston pour qu’il infiltre les terroristes arabes qui préparent un coup. Mais l’ennemi ultime n’est pas nécessairement celui que Team America croit être.

Le premier éclair de génie de Stone et Parker est évidemment d’utiliser des marionnettes pour leur film déjanté. Ceci leur permet des séquences qu’ils n’auraient jamais pu tourner avec de vrais acteurs. Team America est cru, violent, vulgaire et parfois juvénile. Il est aussi hilarant, rudement bien construit et le complément parfait à Fahrenheit 9/11, même si Parker et Stone se gardent bien de viser de quelque manière que ce soit la Maison-Blanche (une lacune de leur discours d’ailleurs). C’est l’attitude américaine en générale (particulièrement en matière de politique étrangère) qui est, à la fois, ridiculisée et célébrée.

Stone et Parker offrent ici un mélange de parodie des films d’action « made in America » (en particulier les films de Jerry Bruckheimer), des séries de marionnettes comme Les Sentinelles de l’air et des attitudes de la populace. Leur point de vue tend à porter à droite plus qu’à gauche puisqu’ils s’avèrent beaucoup plus virulents envers les mentalités libérales, en particuliers ces acteurs qui se prennent trop au sérieux et tentent de se mêler de l’agenda politique américain. Par exemple, la « Screen Actors Guild » devient ici la « Film Actors Guild » et donc la… FAG (carrément « fif » en anglais).

Team America est un film de marionnettes, certes, mais absolument et résolument adulte sous toutes ses coutures. Scènes de sexe, langage vulgaire, effusions de sang, tout y passe, sans pour autant atteindre la perversité de Meet the Feebles de Peter Jackson. Et justement, le fait de mettre en scène des marionnettes rend la plus simple action absolument tordante. Lesdites marionnettes sont d’ailleurs, tout en respectant la tradition Gerry Anderson, d’une qualité remarquable, tout comme les décors et maquettes. Derrière l’humour en apparence facile, un travail technique incroyable a été accompli.

Team America est une très belle réussite comique, décapante à souhait sans toutefois y aller en profondeur. On n’y sort pas en sachant pour qui voter mais plutôt avec un large sourire et en se répétant, un peu comme Obélix: « Sont fous ces américains! ».

par Nicolas Lacroix
vu en version originale anglaise

Change Location