COVID-19 : Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

La traqueuse de Zeta-Jones plaide non coupable

30 septembre, 2004

Dawnette Knight, la femme accusée d'avoir harcelé et proféré des menaces de mort à l'endroit de l'actrice Catherine Zeta-Jones, a plaidé non coupable mercredi en cour à Los Angeles, deux semaines après avoir été jugée apte à subir un procès.

Knight a entré ce plaidoyer en réponse à 1 chef de harcèlement ('stalking') et 24 chefs d'avoir proféré des menaces. Le procès comme tel débutera le 10 novembre. Si elle est trouvée coupable de tous les chefs, la femme de 33 ans risque une peine maximale de 19 ans de prison.

L'avocat de la femme affirme que sa cliente ne représente aucun danger et qu'elle fait face à autant de chefs seulement parce que des célébrités sont impliquées. Knight reste incarcérée n'ayant pu payer sa caution de 1 millions$US.


Change Location