COVID-19 : Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Nos pires films de 2004

03 janvier, 2005

Qui dit fin d’année dit bilan et voici venu le temps de choisir les films qui m’ont le plus déplu/déçu en 2004. Dites vous bien qu’il m’est impossible de voir tous les films parus dans une année et qu’il y a possiblement eu de pires films que ceux qui suivent, malheureusement (ou heureusement) je ne les ai pas vus. Soyez sans crainte, la liste de mes favoris suivra dans quelques jours.

Elvis Gratton 3 si Falardeau a encore quelque chose à dire, ce n’est certainement pas au travers de Gratton qu’il le fait
Going the Distance la “Canadian Pie” n’est qu’une grosse pâte molle qui ne lève pas
Les rivières pourpres 2 le film le plus ridicule mettant en vedette le grand Jean Reno
Affreux Noël/Surviving Christmas tout est dans le titre. Ben Affleck devrait peut-être penser à développer son propre « alias »
Océan noir/Open water un autre brillant exercice de marketing mais notre sympathie se porte du côté des requins
Blade 3 la triste finale d’un des rares superhéros de race noire
Bridget Jones 2 quelle déception! Bridget a peut-être engraissé mais elle a perdu toute son intelligence
Janis et John quelle désolante épitaphe pour Marie Tringinant, un film immensément emmerdant
L’oubli/The Forgotten aussitôt vu, aussitôt oublié, effectivement
Le jour d’après/The Day After Tomorrow déluge d’effets spéciaux de qualité variable sous un soleil éclatant de ridicule

par Nicolas Lacroix, critique d'enprimeur.ca


Change Location