Pirates des Caraïbes 2 : une séquence de cannibalisme enrage les autochtones

27 avril, 2005

Le chef d’une tribu autochtone des Caraïbes, Charles Williams, en appelle déjà au boycott du film Pirates of the Caribbean : Dead Man’s Chest lorsque ce dernier prendra l’affiche à l’été 2006. Pourquoi? Il est enragé par une scène dépeignant ses ancêtres comme des cannibales qui font griller le capitaine Jack Sparrow (Johnny Depp) sur un feu de camp.

Selon Williams, les colonisateurs espagnols ont inventé cette histoire pour justifier la colonisation de plusieurs tribus autochtone, pas seulement aux Caraïbes. Une hypothèse que plusieurs historiens soutiennent d’ailleurs. Williams en veut à Disney d’inclure cette séquence, qui propagera encore le mythe que ses ancêtres consommaient la chair humaine.

Le studio se défend en insistant sur le fait que la séquence est courte et est jouée de façon humoristique, comme beaucoup de séquences dans le film. Et ne vous en faites pas, Jack s’en tire sain et sauf pour aller combattre des zombies amateurs de rhum. Néanmoins, le chef Williams a refusé en octobre les demandes des producteurs pour qu’on tourne des scènes sur le territoire de sa tribu et refuse même qu’on utilise son hôtel pour loger l’équipe de tournage.

De son côté, le ministre du tourisme des Caraïbes, Charles Savarin, accepte la venue de cette production à bras ouvert, pour cette région au taux de chômage de 70 pourcents. De toute façon, affirme-t-il, le film se déroule sur une île fictive avec une tribu fictive. Pour lui, il s’agit d’un « récit mythique tout comme Batman ou Dracula ».


Change Location