Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Un été spectaculaire pour le cinéma québécois

08 septembre, 2005

La firme Cineac, qui compile depuis 1993 les résultats du box-office québécois, publie aujourd’hui sont rapport estival sur le cinéma au Québec et les studios québécois ont de quoi se réjouir. Les résultats du cinéma québécois au box-office de l’été 2005 ont pratiquement doublé par rapport à ceux enregistrés à l’été 2004 (16 925 824$ contre 8 972 076$) faisant passer du simple au double sa part de marché (21,66% contre 10,55% en 2004).

De plus, les résultats de cet été dépassent, tant en recettes aux guichets qu’en part de marché, le précédent record établi à l’été 2003, alors que Mambo Italiano, Les Invasions barbares et La Grande Séduction avaient permis au cinéma québécois d’engranger plus de 15 millions de dollars aux guichets et d’obtenir une part de marché estivale de 17,82%. Il faut savoir qu’à l’été 2002, sa part de marché n’était que de 5,5%!

Quatre films sont principalement responsables des recettes record de 16,9 millions$ : C.R.A.Z.Y., Aurore, Horloge Biologique et Idole instantanée (le film Le Survenant est évidemment sorti trop tôt pour être inclus dans la période estivale mais serait au 10e rang). Trois d’entre eux figurent d’ailleurs dans le top 10 de l’été :

1. Star Wars: Episode III, 7 millions$
2. C.R.A.Z.Y., 5,3 millions$
3. Aurore, 5,2 millions$
4. La Guerre des mondes, 4,7 millions$
5. Batman : Le commencement, 3,8 millions$
6. Madagascar, 3,56 millions$
7. Horloge biologique, 3,55 millions$
8. Mr. & Mrs. Smith, 3,3 millions$
9. Fantastic Four, 3 millions$
10. Garçons sans honneur, 2,5 millions$

La baisse d’achalandage observée partout en Amérique du Nord s’est également confirmée ici, mais de façon moindre (la décroissance observée à l’été 2005 sur l’ensemble du territoire nord-américain était de 9% comparativement à l’été 2004, contre 8% pour le territoire québécois).


Change Location