Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

La paranoïa du 11 septembre

22 mai, 2006

Les fameux attentats survenus aux États-Unis en 2001 continuent d’inspirer les gens de l’industrie cinématographique. À preuve, le réalisateur Hany Abu-Assad – qui a reçu une nomination pour Paradise Now dans la catégorie meilleur film étranger à la plus récente cérémonie des Oscars – a l’intention de s’y attaquer à nouveau. Par contre, il a choisi de mettre en lumière les craintes et les peurs non justifiées qu’ont provoquées ces fâcheux incidents.

Des représentants de la compagnie Focus Features ont laissé savoir qu’ils avaient acquis les droits du projet de Abu-Assad. Le scénario est complété et traite des tensions entre différentes communautés ethniques, culturelles et religieuses alimentées par le terrorisme.

Les premiers coups de manivelle devraient avoir lieu l’année prochaine.

Rappelons que le dernier long métrage d’Abu-Assad, Paradise Now, traçait un portrait très humain de deux terroristes qui veulent commettre un attentat-suicide. Malgré les critiques et les protestations de plusieurs groupes d’Israël, ce film a remporté le Golden Globe du meilleur film étranger.


Change Location