Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Au tour des réalisateurs américains de choisir leurs favoris

06 janvier, 2004

Après l’annonce de la guilde des producteurs hier, au tour des réalisateurs d’emboîter le pas avec l’annonce des nominations de la Guilde des réalisateurs (DGA ou Director’s Guild of America). Les vétérans et les nouveaux-venus se mêlent pour les nominations du 56e gala de remise des DGA Awards, qui se veut un prix par les réalisateurs envers le réalisateurs qu’ils ont jugé le meilleur de l’année. Sans plus tarder, les nominations :

Sofia Coppola, Traduction infidèle/Lost In Translation
Clint Eastwood, Mystic River
Peter Jackson, Le seigneur des anneaux: le retour du roi/Lord of the Rings : Return of the King
Gary Ross, Seabiscuit
Peter Weir, Maître à bord: de l’autre côté du monde/Master & Command : The Far Side of the World

Les prix de la DGA seront remis le 7 février. Eastwood est le seul des nominés ayant déjà remporté un prix DGA, en 1991 pour Impardonnable/Unforgiven. Ross et Coppola en sont à leur première nomination pour ce prix et la jeune Coppola est seulement la cinquième fois qu’une femme est en nomination. Coppola a aussi l’honneur d’être la première descendante d’un gagnant du prix à se retrouver en nomination.

Tout comme les prix de la guilde des producteurs, les DGA sont un bon indicateur de qui remportera l’oscar du meilleur réalisateur. En effet, en 55 ans, le récipiendaire du prix DGA a différé du récipiendaire de l’oscar du meilleur réalisateur seulement six fois.

Change Location