Jodie Foster de retour au sommet du box-office

17 septembre, 2007

Pas plus d’un film par année. Voilà ce qui semble être la devise de Jodie Foster. Pour 2007, elle a choisi de jouer dans The Brave One/L’Épreuve du courage, un film d’action dans lequel la vengeance est sa plus grande préoccupation. Toujours populaire auprès des cinéphiles, la star effectue donc un retour directement en première position du box-office nord-américain. Les 14 millions $US qu’elle a permis à la production de récolter à ses trois premiers jours en salle sont bien suffisants pour s’installer sur la plus haute marche du podium. Par contre, ce résultat est en deçà des performances auxquelles la talentueuse actrice américaine nous a habitué au cours des dernières années. En 2005, on se souviendra que son Flightplan/Plan de vol avait récolté 25 millions $US et qu’en 2002, le thriller Panic Room/La Chambre forte avait mis la main sur un intéressant butin de 30 millions $US. Mais malgré une récolte moins impressionnante, Jodie Foster s’empare facilement du sommet.

C’est donc dire qu’avec ce retour en force, Russell Crowe et Christian Bale doivent céder le premier rang qu’ils détenaient la semaine dernière. Le western 3 :10 to Yuma/3 :10 pour Yuma pour lequel ils tiennent le haut de l’affiche a amassé 9,15 millions $US. Ces gains sont tout juste suffisants pour venir à bout de Mr. Woodcock/Monsieur Woodcock, une nouvelle comédie mettant en vedette Billy Bob Thornton, Sean William Scott et Susan Sarandon qui aurait mis la main sur 9,1 millions $US lors de ses 72 premières heures dans les salles obscures. Malgré une distribution assez forte pour un film du genre, le résultat n’a pas du tout ravi les critiques qui ont, pour la plupart, été négatifs à son endroit.

Le long métrage D-War est la troisième nouveauté à débuter son séjour en salle dans le top 5 du week-end. Grâce à des recettes estimées à 5,38 millions $US de vendredi à dimanche, ce film d’action asiatique basé sur une légende coréenne et envahi d’immenses dragons occupe la quatrième position. La comédie adolescente Superbad/Supermalades (5,2 millions $US) s’accroche toujours et ferme la marche des cinq productions qui ont amassé le plus de gains au cours du week-end.


Change Location