Box-office : des oreilles attentives pour la jeune Miley Cirus

03 février, 2008

Généralement, le week-end du Super Bowl est synonyme de maigres recettes aux guichets des cinémas en Amérique du Nord. Eh bien, la fin de semaine du 1er au 3 février aura été une exception. Et c’est grâce à la jeune sensation américaine Miley Cirus (la fille du chanteur country Billy Ray Cirus) si les familles – surtout les fillettes - ont été si nombreuses à passer du temps dans les salles obscures au cours des dernières heures. Avec son film Hannah Montana & Miley Cirus : Best of Both Worlds Concerts, le studio Walt Disney a mis la main sur 29 millions $U$, un record pour la fin de semaine à laquelle se déroule le match le plus important dans le monde du football américain. Le long métrage en trois dimensions propose des chansons de la vedette pop de 15 ans Miley Cirus, mieux connue sous le nom d’Hannah Montana, le personnage d’adolescente qu’elle campe avec beaucoup de succès dans la série télévisée du même nom aux États-Unis. Si la somme amassée par cette production musicale au cours du plus récent week-end est impressionnante, le montant généré en moyenne par chacune des salles l’est encore plus : le film a été présenté sur quelque 680 écrans, ce qui représente une récolte de 42 500 $US par salle!

Une autre nouveauté se pointe en deuxième position, mais tout de même loin derrière. Il s’agit du thriller surnaturel The Eye/L’oeil mettant en vedette Jessica Alba. En reprenant l’histoire du film asiatique Jian Gui, les réalisateurs David Moreau et Xavier Palud ont permis à leurs producteurs d’encaisser 13 millions $US. Comme la semaine dernière, c’est la comédie romantique 27 Dresses/27 robes qui se retrouve au troisième échelon de ce top 5. Les cinéphiles ont dépensé 8,4 millions $US pour voir Katherine Heigl en dame d’honneur. La comédie Juno effectue quant à elle un retour en force. Ses 7,45 millions $US lui permettent de détenir la quatrième position. À trois semaines de la cérémonie des Oscars à Los Angeles où il pourrait être gratifié de statuettes, le long métrage pour lequel la Canadienne Ellen Page tient le haut de l’affiche a déjà enregistré des gains de 110 millions $US au Canada et aux États-Unis. Installée au sommet des meilleurs vendeurs il y a sept jours, la parodie Meet the Spartans/Voici les Spartiates effectue une belle chute de quatre places, complétant les trois derniers jours avec une maigre récolte de 7,12 millions $US.


Change Location