Un box-office plongé dans la préhistoire

09 mars, 2008

Les cinéphiles nord-américains ont opté pour un important retour dans le temps ce week-end, ce qui a permis au long métrage d’aventure de Roland Emmerich 10,000 B.C./10 000 av. J.-C. de facilement s’emparer du sommet du box-office après ses trois premiers jours en salle. Selon les premières estimations, le film bourré d’effets spéciaux a donné au studio Warner Bros. la chance d’empocher 35,7 millions $US, soit déjà près de la moitié des 75 millions $US qui ont été dépensés pour sa production. Sans grande vedette hollywoodienne, le film racontant l’histoire d’un jeune chasseur de mammouths et de sa tribu qui volent au secours de leurs pairs et d’une princesse qui ont été faits prisonniers n’a pourtant pas réussi un départ aussi éclatant que The Day After Tomorrow/Le jour d’après, l’œuvre précédente de Roland Emmerich, qui avait frappé fort il y a quatre ans avec 68,7 millions $US.

C’est une autre nouveauté qui s’installe en deuxième position du box-office nord-américain. Mettant en vedette Martin Lawrence, la comédie College Road Trip/La route des campus parvient, malgré de piètres critiques, à soutirer 14 millions $US des poches des cinéphiles. Le thriller d’action et de terrorisme Vantage Point/Angles d'attaque chute donc d’une place, lui qui n’a pu faire mieux que 7,5 millions $US à son troisième week-end dans les salles obscures. Film le plus populaire il y a à peine une semaine, la comédie de basketball Semi-Pro perd de l’intérêt, glissant du sommet au quatrième échelon du box-office avec une maigre récolte de 5,75 millions $US à ses soixante-douze dernières heures sur grand écran. The Bank Job, troisième nouveauté ayant pris l’affiche vendredi, réussit de justesse à se classer dans le top 5 avec 5,71 millions $US. Jason Statham, un habitué des scènes d’action, tient le haut de l’affiche de ce long métrage.


Change Location