Notes de Cannes : Indiana Jones sans feux d'artifices, mais sans huées

19 mai, 2008

Dire qu’il était attendu au Festival de Cannes est trop faible. L’équipe de l’archéologue Indiana Jones (avec entre autres George Lucas, Harrison Ford et Steven Spielberg) s’est présentée sur le tapis rouge dimanche pour la présentation de Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull/Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal, le quatrième volet de la populaire franchise, entourée d’une belle frénésie. Le verdict à la fin de la projection de presse d’une durée de plus de deux heures? Des applaudissements sentis, mais pas excessifs. Aucune ovation, mais pas non plus cette huée qui aurait noirci ce retour. Si les critiques sont partagés, les fans attendent toujours avec impatience la sortie du blockbuster jeudi le 22 mai.

Onde de choc également samedi soir sur la Croisette. Il y avait une grande oubliée aux côtés de Woody Allen, Penelope Cruz et Rebecca Hall pour le film Vicky Cristina Barcelona. L’une des femmes les plus sexys de la planète, Scarlett Johansson, brillait par son absence. On raconte que la star se serait montrée très exigeante avec les gens de la compagnie Warner (elle voulait son propre coiffeur à son bras et une chambre dans un hôtel de luxe loin du centre-ville) et, essuyant des refus, elle aurait préféré rester à New York. Dommage pour les festivaliers.


Change Location