COVID-19 : Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Denys Arcand envahit les Césars

22 février, 2004

La cérémonie de remise des prix Césars, même s’ils récompensent le cinéma français, ont revêtu un air tout québécois hier soir. Numéro musical de la comédie Chicago version québécoise (avec Stéphane Rousseau) et domination du film Les Invasions barbares de Denys Arcand dans trois catégories majeures. De plus, le César de la meilleure musique de film est allé à Benoît Charest pour Les Triplettes de Belleville co-production franco-québécoise animée et en grande partie musical.

Le film d’Arcand lui a donc valu trois prix : meilleur scénario, meilleur réalisateur et film de l’année parmi toutes les productions françaises parues en 2003. Beau succès. On a nommé par la même occasion Mystic River de Clint Eastwood comme meilleur film étranger.

On verra ce soir si Arcand sera aussi chanceux à la cérémonie des Jutra (sûrement) et dans une semaine s’il repartira avec un ou deux Oscars.

Change Location