Box-office : les cinéphiles préfèrent la danse au porno et au sang

03 novembre, 2008

Disons que ce ne fut pas un très bon week-end pour les studios de cinéma. En fait, il n’y a pas eu foule en Amérique du Nord, malgré des nouveautés qui disposaient d’un certain potentiel. Ce sont par contre les dirigeants de chez Disney qui doivent être contents, eux qui ont vu la bande de la comédie musicale High School Musical 3 : Senior Year/High School Musical 3 : la dernière année conserver sa place au sommet des meilleurs ventes aux guichets des salles obscures avec 15 millions $US, selon les premières estimations. Les recettes dans les salles obscures ont quant à elles chuté de 40 pour cent par rapport au même week-end l’an dernier. Vivement Quantum of Solace/007 Quantum qui prendra l’affiche le 14 novembre.

La plus forte compétition pour les adolescents de High School Musical 3 : Senior Year/High School Musical 3 : la dernière année est venue du réalisateur Kevin Smith et de l’équipe de sa comédie Zack and Miri Make a Porno/Zack et Miri font un porno, à savoir les vedettes Seth Rogen et Elizabeth Banks. Les 10,7 millions $US que le film a accumulés sont toutefois satisfaisants, compte tenu du fait que Kevin Smith n’est pas réputé pour être un cinéaste dont les films sont de grosses sources de renvenus en salles. Deuxième il y a à peine sept jours, le tueur en série Jigsaw – qui tient le haut de l’affiche du long métrage d’horreur Saw V - glisse d’un échelon et constate que l’Halloween n’a pu sauver son film d’une violente chute au box-office, lui permettant tout juste d’amasser 10,1 millions $US.

Deux autres nouveautés auront, malgré des chiffres plutôt décevants, réussi à se tailler une place dans ce plus récent top 5. Au quatrième rang vient Changeling/L’échange (9,41 millions $US), cette poignante histoire de Christine Collins à qui les autorités policières de Los Angeles ont remis le mauvais fils. Angelina Jolie et John Malkovich jouent pour l’occasion sous les ordres de Clint Eastwood. La distribution du thriller dramatique The Haunting of Molly Hartley/Le cauchemar de Molly Hartley n’a pas non plus à festoyer, incitant les cinéphiles à dépenser 6,01 millions $US de vendredi à dimanche. Par contre, c’est déjà plus que le budget de production évalué à 5 millions $US.


Change Location