Jason Bourne a des comptes à rendre chez Universal Pictures

21 novembre, 2008

La vie de l’agent secret Jason Bourne appartient désormais – et pour de bon – aux dirigeants du studio Universal. La compagnie vient en effet de conclure une entente avec celui qui a créé le personnage, l’auteur Robert Ludlum. Le contrat stipule que le major américain détient maintenant les droits exclusifs de Bourne et le premier droit de regard sur la prochaine œuvre du romancier, apprend-on de Variety. Qui plus est, cette nouvelle pave la voie à quatre autres aventures de l’agent secret pour cette franchise qui devait initialement n’en compter que trois. Jason Bourne est, pour les gens de Universal Pictures, la réponse à James Bond.

Après que les longs métrages The Bourne Identity/La mémoire dans la peau, The Bourne Supremacy/La mort dans la peau et The Bourne Ultimatum/La vengeance dans la peau aient amassé des recettes de plus d’un milliard $US à travers le monde, la star Matt Damon et le cinéaste Paul Greengrass ont été embauchés afin de travailler sur le quatrième volet. George Nolfi s’affaire actuellement à en rédiger le scénario. Le résultat devrait aboutir sur les écrans des salles obscures à l’été 2010.

Pendant ce temps, d’autres employés de Universal Pictures concentrent leurs énergies afin de développer The Stigma Protocol, un autre projet autour d’un livre de Ludlum. Le président et chef de la direction de la compagnie Ludlum Entertainement, Jeffrey Weiner, a également rappelé que plus de vingt-cinq romans de l’auteur n’avaient toujours pas eu droit à une « vie » au cinéma.


Change Location