Box-office : Zac Efron est le nouveau roi

20 avril, 2009

La jeune sensation Zac Efron vient de ravir le trône du box-office nord-américain à Miley Cyrus, une autre vedette des enfants et des adolescents. En effet, l’acteur de 21 ans a permis à la comédie de Warner Bros. 17 Again/Encore 17 ans - dont il tient le haut de l’affiche – de débuter sa carrière en salles avec les meilleures recettes du week-end. Son long métrage a généré 24,1 millions $US, un total aisément bon pour le premier échelon. Il succède donc ainsi à Hannah Montana : The Movie/Hannah Montana : le film qui glisse par ailleurs en quatrième position.

À noter que 17 Again/Encore 17 ans a été réalisé par Burr Steers et qu’il met également en vedette Leslie Mann et Matthew Perry.

Une autre nouveauté s’empare de la deuxième marche. Il s’agit du thriller State of Play/Jeux de pouvoir dont la distribution comprend notamment Russell Crowe, Rachel McAdams, Ben Affleck et Helen Mirren. À ses trois premiers jours dans les salles obscures, le film de Kevin Macdonald a incité les cinéphiles à dépenser 14,1 millions $US. Crowe et McAdams sont des journalistes qui enquêtent sur la mort de la maîtresse d’un important membre du Congrès américain joué par Ben Affleck.

Tojours populaires, les comiques personnages de Monsters vs. Aliens/Monstres contre aliens continuent de bien faire sur les grands écrans mis à leur disposition. En plus de leur permettre de s’emparer de la troisième position du box-office, leurs 12,9 millions $US récoltés de vendredi à dimanche ont porté leur total dans les cinémas nord-américains à 163 millions $US.

Miley Cyrus et l’adaptation de sa populaire série suivent tout juste derrière, au quatrième rang. Hannah Montana : The Movie/Hannah Montana : le film a permis des gains de 12,7 millions $US additionnels à la compagnie Disney. Ce résultat est plus satisfaisant que celui de la gang de Fast & Furious (12,3 millions $US) qui ferme la marche.

Soulignons au passage que Jason Statham n’a pas provoqué la cohue ce week-end avec Crank : High Voltage/Crinqué sous haute tension. Les 6,5 millions $US que son long métrage d’action a amassés ne sont bons que pour le sixième échelon. Plus décevant encore, ce total est de 4 millions $US inférieur à celui de Crank/Crinqué à ses trois premiers jours dans les salles obscures en 2006.


Change Location