COVID-19 : Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Cannes 2004: La palme d'or va à Michael Moore

22 mai, 2004

Pour la première fois depuis 1956, année où Le monde du silence de Jacques Cousteau et Louis Malle avait triomphé, un documentaire a remporté samedi la palme d'or au festival de Cannes, tandis qu'un cinéaste coréen de plus en plus en vue a raflé le Grand Prix.

La victoire de Moore le fera sûrement sourire, surtout vu l'ironie de ses déboires avec Disney, distributeur original à travers sa filiale Miramax, qui a forcé Miramax à céder les droits du film.

'Les gens ont toujours aimé les films qui ne sont pas de la fiction', a dit Moore, qui avait gagné le Prix du 55e anniversaire du festival de Cannes deux ans auparavant, avec Bowling for Columbine.

'Le public de toute façon adore avant tout une bonne histoire. Dans mon esprit, je ne voulais pas faire un documentaire mais un bon film. La non fiction est en train de sortir du ghetto', a-t-il ajouté, lors de la conférence de presse suivant la remise des prix.

La Corée est l'autre grande gagnante de ce 57e festival avec Old Boy, nouveau film du cinéaste de plus en plus populaire Park Chan-wook, déjà remarqué avec Sympathy for Mr.Vengeance. Old Boy adapté d'un manga (bade dessinée japonaise), a ainsi obtenu le Grand Prix du jury, présidé cette année par Quentin Tarantino.

Le reste du palmarès:
br> Prix d'interprétation féminine : Maggie Cheung pour 'Clean'
Prix d'interprétation masculine : Yagira Yuya pour 'Nobody Knows'
Prix de la mise en scène : 'Exils' de Tony Gatlif
Prix du scénario : 'Comme une Image' d'Agnès Jaoui
Prix du jury ex aequo : l'actrice Irma P. Hall pour 'Ladykillers' et le film 'Tropical Malady' de Apichatpong Weerasethakul
Caméra d'or : 'Mon Trésor' de Keren Yedaya


Change Location