COVID-19 : Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province

Zeta-Jones témoigne contre la femme qui la harcelait

29 juillet, 2004

L'actrice Catherine Zeta-Jones a pris la barre mercredi au procès de la femme accusée de l'avoir harcelée et menacée de mort. Pendant trois heures, l'actrice a décrit avec difficulté ce qu'elle avait ressenti en recevant ces menaces de mort par écrit ainsi que lors d'appels téléphoniques de la part de Dawnette Knight, une femme de 32 ans qui s'imaginait une relation avec Michael Douglas, le mari de Zeta-Jones.

L'actrice a entre autres lu des extraits des 19 lettres que Knight lui a fait parvenir, dont certaines la menaçait d'une mort 'semblable à celle de Sharon Tate' (victime de Charles Manson) qui 'marquerait l'histoire du divertissement' alors qu'elle serait 'découpée en morceau comme de la viande sur un os'. Le harcèlement dont fut victime Zeta-Jones a eu lieu entre janvier 2003 et mai 2004. Aucune des lettres ne fut adressée directement à L'actrice mais plutôt à son beau-père, l'acteur Kirk Douglas âgé de 87 ans, ainsi qu'à des amis de la famille et des réseaux de télévision. À l'époque, le contenu violent et explicite des lettres avait généralement été caché à l'actrice mais hier en cour elle dû en lire des extraits, la gorge souvent serrée par l'émotion.

Michael Douglas, l'époux de Zeta-Jones, a également témoigné. Il a entre autre ajouté que certaines lettres contenaient des détails personnels comme le nom de leur gardienne d'enfants ainsi que la description d'un hall de leur résidence de Los Angeles. Il a également témoignée de l'état de panique extrême de son épouse en mai lorsque Knight a rejoint Zeta-Jones à son hôtel d'Amsterdam, alors qu'elle tournait Ocean's Twelve.

Knight a depuis écrit une lettre d'excuse au couple, affirmant qu'elle n'aurait jamais fait de mal à personne. Les audiences préliminaires actuelles doivent déterminer si un procès aura lieu ou non.


Change Location