L'Auberge Affiche de film

L'Auberge

Hostel

  • Date de sortie: vendredi 6 janvier 2006
  • Genre: Comédie, horreur

  • Réalisateur: Eli Roth
  • Producteur: Chris Briggs, Eli Roth, Mike Fleiss
  • Scénario: Eli Roth
  • Studio: Maple Pictures
  • Durée: 1h 35m
  • Site officiel: www.hostelfilm.com
Lire en anglais

Critique

Il y a les films d’épouvante, ceux qui inquiètent et font peur. Le Cercle par exemple ou The Grudge (les asiatiques sont particulièrement aptes à ce style). Il y a les films qui horrifient, dégoûtent, beaucoup plus rares ceux-là, comme sont capable de le faire les films du japonais Takashi Miike (les valeurs des films de Miike vont cependant bien au-delà du simple dégoût). Le cinéma d’horreur américain, frileux et pudique en ce qui vise la violence explicite, n’offre pratiquement jamais de ce type de film là. Eli Roth l’aime bien, ce type. Il l’a démontré avec son poisseux Fièvre noire/Cabin Fever et encore plus avec son nouveau film d’horreur intitulé L’Auberge/Hostel. Cette fois, en plus des viscères, Roth ajoute une touche de commentaire social et une intéressante inversion des rôles.

Josh et Paxton sont deux jeunes américains qui voyagent à travers l’Europe avec comme compagnons leur sac à dos, Oli un islandais rencontré en chemin et une érection permanente. Après avoir entendu parler d’une auberge en Slovaquie où les filles sont très belles et adorent les américains, notre trio fera plutôt l’expérience d’un monde impitoyable où l’on peut tout avoir pour peu qu’on y mette le prix.

En surface, L’Auberge est un film qui existe purement pour dégoûter le plus possible à l’intérieur les limites imposées par les organes de censure cinématographique. Si on creuse un peu, par contre, on peut y trouver un commentaire sur l’exploitation de l’humain pour assouvir nos instincts les plus vils ainsi qu’une inversion atypique des rôles dans les films d’horreur habituels. Ici, les hommes sont les proies, condamnés d’avance par leur recherche puérile du plaisir facile. La leçon n’est certes pas nouvelle, mais on la sert rarement dans un emballage aussi macabre. Le thème général renvoie quant à lui à La Chasse du compte Zaroff/The Most Dangerous Game et sa chasse aux humains.

Le défaut majeur du film est qu'on passe trop peu de temps 'sur les lieux du crime', là où la tension est à son apothéose. Roth passe beaucoup plus de temps à nous montrer les péripéties adolescentes du trio principal qu'à leur sort ultime. Compromis atteint pour plaire à la MPAA (la Motion Picture Association of America, qui attribue les cotes d'âge aux films)? Je ne serais pas surpris.

Mise en garde numéro un : Si vous avez trouvé la violence stylisée de Sin City ou celle diabolique de Décadence 2/Saw 2 trop excessive pour vous, vous n’avez encore rien vu. L’Auberge/Hostel est certainement le film d’horreur américain le plus explicite des 15 dernières années, sinon plus. Vous y verrez à peu près tous les fluides humains « non-pornographiques » imaginables. Vous seuls savez si c’est une qualité ou un défaut. Pour les initiés, Roth ose une surenchère de dégoût qui fini par devenir pratiquement amusante par ses excès. Il est clair que le jeune réalisateur s’amuse et son plaisir est contagieux.

Mise en garde numéro deux : si votre idée de l’horreur est le typique film de tueur en série où on nous fait sursauter avec des chats et autres clichés bien gentils, il y a fort à parier que L’Auberge n’est pas pour vous. Ce n’est pas une montagne russe de tension, c’est une véritable descente aux enfers de la perversion humaine. En cette ère où l’on trouve de tout, notamment à cause de l’Internet, les horreurs du film sont dangereusement plausibles.

Qu’on se le dise, cette Auberge n’a rien d’espagnole. Pour les amateurs de sensations fortes, L’Auberge/Hostel est indéniablement une réussite. Par ses excès, son humour excessivement macabre et l’habillage hallucinant des décors, Eli Roth nous a donné un vrai de vrai film d’horreur américain. Mordant, méchant, cruel. Et donc recommandé.

par Nicolas Lacroix
vu en version originale anglaise

Change Location