Gillian Anderson

Biographie de Gillian Anderson:

GILLIAN ANDERSON

Date de naissance: 9 août 1968

En personnifiant la sceptique Scully à la télé puis au grand écran pour la franchise The X-Files, Gillian Anderson est devenue la femme fatale de millions de «X-fans» à travers la planète.

Étonnamment, la belle et pondérée Scully aux yeux de biche est celle qui déclenchait des émeutes lorsqu’elle fréquentait l’école secondaire de Grand Rapids au Michigan. L’accent anglais de Gillian Anderson (elle a passé une partie de son enfance à Londres) a fait l’objet de nombreux sarcasmes dans sa petite ville natale. Elle s’est donc rebellée en se donnant des allures de punk et en chantant dans le groupe de musique de son copain, vêtue simplement de bandages.

«J’étais vraiment très punk à l’époque, a-t-elle déjà dit. Je portais des anneaux dans le nez et mes cheveux étaient violets, noirs et bleus. Je m’habillais en noir. J’étais très confuse et solitaire de surcroît».

Gillian Anderson s’est par contre rapidement retrouvée sur une autre scène pour le compte d’un théâtre communautaire. Elle s’est emballée pour les arts d’interprétation et s’est inscrite à la Goodman Theatre School of Drama à l’Université DePaul située à Chicago. De là, elle s’est dirigée vers New York où elle a foulé les planches (lorsqu’elle n’était pas serveuse dans un restaurant) avant de s’établir à Los Angeles.

Elle snobait le milieu de la télé et laissait aux autres le fardeau des auditions pour faire partie de la distribution des émissions. Mais, un beau jour, la principale intéressée s'est laissée convaincre de tenter sa chance pour une nouvelle série de science-fiction intitulée The X-Files. Comme l’actrice avait toutes les qualités que recherchait le créateur Chris Carter, elle est devenue l’agente Dana Scully.

La renommée internationale de Gillian Anderson a atteint des proportions gigantesques. Outre les innombrables sites web voués à sa personne, on a mis sur le marché une poupée Barbie à l’effigie de l’agente Scully, donnant à ses admirateurs masculins une toute nouvelle manière de fantasmer sur elle. Elle a aussi profité de sa présence au petit écran pour mettre la main sur le Golden Globe et le prix Emmy remis à la meilleure actrice d'une série dramatique en 1997.

L'aventure a pris fin en 2002. Gillian Anderson a ensuite choisi de consacrer la majeure partie de ses énergies à des films à petit budget. Par contre, l’année 2008 a été différente, car l'actrice s’est retrouvée dans The X-Files: I Want to Believe, un autre long métrage inspiré de l’émission qui lui a procuré le statut de vedette. Les choses ne se sont toutefois pas passées comme elle l’aurait souhaité, car en plus de chiffres décevants au box-office, les critiques ont été désastreuses.

Après des projets ayant joui de peu de visibilité, la principale intéressée a amorcé son séjour au sein de l'équipe de la nouvelle série Hannibal en 2013. Aux côtés des têtes d'affiche Mads Mikkelsen, Hugh Dancy, la Québécoise Caroline Dhavernas et Laurence Fishburne, elle a accepté de donner vie à la docteure Bedelia Du Maurier. La même année, elle est devenue la vedette féminine principale de la série criminelle britannique The Fall. Son penchant masculin est Jamie Dornan, un tueur en série qu’elle tente de piéger.

Puis, ce fut le retour de The X-Files pour une 10e saison écourtée. En 2016, après un tournage à Vancouver, elle et David Duchovny ont refait équipe le temps de six épisodes sur les ondes du réseau Fox.

En 2004, Gillian Anderson a épousé le photojournaliste Julian Ozanne de qui elle a divorcé en juillet 2007. Elle a une fille prénommée Piper qui est née de son premier mariage et deux garçons – Oscar et Felix – d’un autre père.

Filmographie:

Viceroy’s House (2017)
Sold (2016)
Robot Overlords (2014)
I’ll Follow You Down (2013)
Mr. Morgan’s Last Love (2013)
L’enfant d’en haut (2012)
Shadow Dancer (2012)
Johnny English Reborn / Johnny English renaît (2011)
From Up on Poppy Hill (2011) (voix)
Boogie Woogie (2009)
The X-Files: I Want to Believe / X-Files: je veux y croire (2008)
How to Lose Friends & Alienate People / Comment perdre ses amis et se mettre tout le monde à dos (2008)
Straightheads (2007)
The Last King of Scotland (2006)
A Cock and Bull Story (2005)
The Mighty Celt (2005)
The House of Mirth (2000)
Playing by Heart / Couples à la dérive (1998)
The X-Files / Aux frontières du réel – le film (1998)
The Mighty / La croisade des braves (1998)
Chicago Cab (1998)
Princess Monoke (1997) (voix)
The Turning (1992)

Change Location