Le gouvernement du Québec ordonne la fermeture de tous les cinémas dans la province
Sarah Paulson

Biographie de Sarah Paulson:

SARAH PAULSON

Date de naissance: 17 décembre 1974

Sarah Catharine Paulson est née et a grandi à Tampa, en Floride, jusqu’à l’âge de 5 ans, soit lorsque ses parents ont divorcé. La fillette a déménagé à New York avec sa mère. Elle a vécu dans les quartiers Queens et Gramercy Park avant de s’établir à Park Slope, dans Brooklyn. En plus d’une sœur prénommée Liz qui travaille en tant que directrice de casting, la principale intéressée à une demi-sœur actrice, Rachel, grâce à son père.

C’est à l'école secondaire High School of Performing Arts et à l’American Academy of Dramatic Arts à New York que Sarah Paulson a étudié, mais elle a passé plusieurs étés à rendre visite à son père en Floride. À 12 ans, elle a eu droit à son baptême au théâtre. En 1994, peu de temps après avoir complété son apprentissage scolaire, elle a été invitée à fouler le plateau de la populaire série dramatique et criminelle Law & Order.

L’Américaine a obtenu une première visibilité digne de ce nom à la télé parce qu’elle a été choisie pour prêter ses traits au fantôme Meryl Temple devant les caméras de la série d’horreur American Gothic, en 1995 et 1996.

De plus, Sarah Paulson a pu mener une prolifique carrière au théâtre. En 2005, elle est devenue Laura Wingfield aux côtés de Jessica Lange, Josh Lucas et Christian Slater pour une nouvelle version de la célèbre pièce de Tennessee Williams The Glass Menagerie. La même année, on lui a confié un petit rôle pour neuf épisodes de la seconde saison de l’acclamée série Deadwood diffusée par HBO.

Puis, en 2006 et 2007, l’actrice a enfin obtenu une véritable chance de faire l’étalage de son talent après avoir signé une entente afin de donner vie au personnage de Harriet pour les 22 épisodes de la comédie dramatique de NBC Studio 60 on the Sunset Strip. La qualité de son jeu aux côtés de Matthew Perry, Amanda Peet et Bradley Whitford lui a permis de recevoir sa première nomination pour les Golden Globes dans la catégorie récompensant la meilleure de sa profession dans une série dramatique.

Toujours au petit écran, les premiers personnages inoubliables qu’elle a pu jouer se sont pointés en 2011 avec le tournage des populaires volets deAmerican Horror Story. Elle s’est d’abord transformée en médium pour trois épisodes de la première saison avant d’hériter de rôles différents lors des quatre saisons suivantes, étant tour à tour une écrivaine confinée dans un asile parce qu’elle est lesbienne, une sorcière qui enseignante dans une académie de sorcellerie, des sœurs jumelles et un fantôme toxicomane. Son nom a également été associé aux autres histoires.

Ses prestations pour la franchise d’épouvante American Horror Story ont été synonymes de reconnaissance et de nombreux prix. Grâce à sa présence au sein de la distribution du deuxième volet, elle a notamment mis la main sur le Critics’ Choice Television Award en tant que meilleure actrice de soutien, alors que son travail durant la troisième saison lui a permis d’être finaliste à l’obtention du Emmy Award remis à la meilleure actrice dans le rôle principal d’une minisérie ou un téléfilm. Elle a enchaîné avec un autre Critics’ Choice Television Award lors de la quatrième mouture et une nomination pour le même prix après l’aventure subséquente.

Pendant ce long contrat, Sarah Paulson n’a pas chômé, elle qui a accepté plusieurs autres offres. Elle a d’ailleurs reçu une nomination pour les Emmy Awards après avoir foulé le plateau de tournage de la minisérie Game Change offerte par HBO en 2012. La même année, elle a été vue épaulant Matthew McConaughey dans des scènes du drame Mud. À cela, il faut ajouter que ses services ont été requis pour donner vie à Mary Epps, une femme raciste de l’œuvre historique 12 Years a Slave (2013) primée aux Oscars, ce qu’elle a fait avec brio.

Sarah Paulson a aussi brillé dans la série criminelle American Crime Story, basée sur des histoires vraies, prêtant ses traits à la procureure Marcia Clark lors de la première saison diffusée en 2016, un rôle fort différent de celui de la toxicomane Sally qu’elle jouait alors devant les caméras de American Horror Story: Hotel. Les artistes du maquillage ont eu du pain sur la planche, car ils ont été forcés de faire disparaître des marques, des piqûres d’aiguille et des bleus liés au personnage. Elle a effectué un retour dans l’univers de American Crime Story en 2018, devenant du même coup la docteure Anna Pou.

Parmi ses présences au grand écran, notons celle devant les caméras du drame romantique Carol (2015) mettant en vedette Cate Blanchett et Rooney Mara, ainsi que celle sous les ordres de Steven Spielberg dans des scènes du drame biographique The Post (2017).

Côté coeur, Sarah Paulson a été en couple avec l’actrice Cherry Jones de 2004 à 2009. Avant cette relation, la principale intéressée a uniquement fréquenté des hommes et a été fiancé à l’acteur et dramaturge Tracy Letts. En 2015, l’Américaine a amorcé une relation avec l’actrice Holland Taylor, de 32 ans son aînée. Elle considère sa sexualité comme étant fluide, mais n’aime pas être décrite comme étant lesbienne.

En plus de maîtriser l’art dramatique, l’actrice a un talent pour émettre des sons caractérisant les dauphins qu’elle a découvert alors qu’elle était à l’école secondaire. Elle en a fait la démonstration à plusieurs reprises au fil des ans, comme ce fut le cas dans le film The Other Sister, pour la série Studio 60 on the Sunset Strip ainsi que sur le plateau des talk-shows de David Letterman et Anderson Cooper.

Généreuse de son temps, Sarah Paulson a également appuyé moult causes et organismes de charité, dont Heifer International, Planned Parenthood, Unicef, Partners in Health et a permis à des Éthiopiens d’obtenir de l’eau potable. Aussi, pour une vidéo publiée en ligne en juin 2016, elle et plusieurs célébrités – dont ses collègues de American Horror StoryLady Gaga et Matt Bomer – ont accepté de raconter les destins des 49 victimes mortes à la suite de la tuerie survenue la même année au Pulse, une boîte de nuit LGBT située à Orlando, en Floride.

Filmographie:

Ocean's 8 / Debbie Ocean 8 (2018)
The Post / Le Post (2017)
Rebel in the Rye (2017)
Blue Jay (2016)
The Runner (2015)
Carol (2015)
12 Years a Slave / Esclave pendant douze ans (2013)
The Time Being (2012)
Fairhaven (2012)
Mud / Mud: sur les rives du Mississippi (2012)
New Year's Eve / La veille du nouvel an (2011)
Martha Marcy May Marlene (2011)
The Spirit / Le Spirit (2008)
Griffin & Phoenix (2006)
Diggers (2006)
The Notorious Bettie Page (2006)
Serenity (2005)
Swimmers (2005)
Down with Love / Assez avec l'amour (2003)
Bug (2002)
What Woman Want / Ce que femme veut (2000)
Held Up (1999)
The Other Sister (1999)
Levitation (1997)

Change Location