Colin Farrell

Biographie de Colin Farrell:

COLIN FARRELL

Date de naissance: 31 mai 1976

Né à Dublin, en Irlande, Colin Farrell est le fils du joueur de soccer Eammon Farrell qui a fait partie des Shamrock Rovers durant les années 1960. À 15 ans, il a décidé de ne pas suivre les traces de son père pour poursuivre une carrière d’acteur. Il s’est alors inscrit à l’école Gaiety de Dublin qu’il a quittée peu de temps après pour incarner Danny dans la série à succès Ballykissangel. L’émission a fait de lui l’idole des jeunes et avant qu’il ne s’en rende compte, il a recruté un agent hollywoodien et a décroché le rôle vedette du film de Joel Schumacher Tigerland (2000).

Devant les caméras de ce film, il incarne une jeune recrue texane qui prend part à un camp d’entraînement en Louisiane avant de partir pour le Vietnam. Comme il ne parvient pas à se faire réformer, il tente de faire chasser ses collègues. Entre-temps, il développe une amitié improbable avec un intellectuel de gauche. Colin Farrell a aussi tenu la vedette de Ordinary Decent Criminal (2000) aux côtés de Kevin Spacey. Il y campe le plus jeune membre d’un gang de voleurs dirigé par l’acteur. C’est d'ailleurs ce dernier qui a suggéré le nom de l'Irlandais pour ce rôle après l’avoir vu dans la pièce In a Little World of Our Own présentée au Donmar Warehouse de Londres.

Colin Farrell a ensuite défendu le rôle principal du western American Outlaws (2001), un long métrage basé sur la vie de Jesse James et de ses frères. Même si l'oeuvre n’a pas fait très bonne figure au box-office, elle a permis à l’acteur de laisser sa marque. Résultat: il a reçu de nombreux scénarios de grosses productions hollywoodiennes et a accepté de jouer dans Hart’s War (2002) avec Bruce Willis, de se retrouver au sein de la distribution de l’aventure de science-fiction de Steven Spielberg Minority Report (2003), et de camper l’un des personnages marquants de Daredevil (2003).

Il a continué dans cette voie, notamment grâce à Michael Mann et à son Miami Vice (2006), mais a également réussi à décrocher un des deux principaux rôles de la réalisation de Woody Allen intitulée Cassandra’s Dream (2007). En 2008, il a fait équipe avec Edward Norton, les deux se retrouvant dans la peau de policiers new-yorkais pour le drame Pride and Glory.

L’année suivante, il a gagné son tout premier Golden Globe en tant que meilleur acteur dans une comédie ou un film musical grâce à son solide jeu sur le plateau de In Bruges (2008). Après une année 2009 bien chargée, qui lui a notamment permis de prendre part au tournage du drame romantique de Neil Jordan intitulé Ondine, le principal intéressé a accepté les ordres de Peter Weir pour l’aventure cinématographique The Way Back (2010), bien accueillie par la critique.

Il a toutefois fallu attendre en 2011 pour le revoir dans une comédie, soit par le biais de Horrible Bosses. Pour ce long métrage, il a accepté de partager le haut de l’affiche avec Jennifer Aniston, Kevin Spacey, Jason Bateman et Jamie Foxx. En 2012, les cinéphiles ont pu l’apprécier dans deux films très différents: la nouvelle version de Total Recall pour laquelle il a hérité du personnage de Douglas Quaid alias Hauser (succédant ainsi à Arnold Schwarzenegger qui a incarné l’homme pour le long métrage de 1990), et la comédie criminelle Seven Psychopaths qui lui a fait partager des scènes avec Woody Harrelson et Sam Rockwell.

Malgré certains succès, l’acteur a subi un cuisant échec en 2014 avec la sortie du drame Winter’s Tale. L’année suivante, il a plongé pour une rare fois dans l'univers du petit écran en acceptant de devenir un membre des forces de l’ordre pour la deuxième saison de la série de HBO True Detective, aux côtés de Vince Vaughn. Le duo a ainsi succédé à Matthew McConaughey et Woody Harrelson, vedettes de la première saison.

Pour avoir tenu la vedette de la comédie dramatique The Lobster (2015), Colin Farrell a obtenu sa deuxième nomination aux Golden Globes. En 2016, il est embarqué dans l'aventure Fantastic Beasts and Where to Find Them (2016) imaginée par J.K. Rowling. Puis, il a appuyé Denzel Washington qui défend le rôle-titre du drame criminel Roman J. Israel, Esq. (2017).

On attribue à l’homme une réputation de fêtard, de coureur de jupons et de bon consommateur d’alcool. Son fils James, qu’il a conçu avec le mannequin Kim Bordernave, vit avec le syndrome d’Angelman, un sévère trouble de développement des neurones.

Filmographie:

Widows (2018)
Roman J. Israel, Esq. (2017)
The Beguiled / Les proies (2017)
The Killing of a Sacred Deer / La mise à mort du cerf sacré (2017)
Fantastic Beasts and Where to Find Them / Les animaux fantastiques (2016)
Solace (2015)
The Lobster / Le homard (2015)
Miss Julie (2014)
Winter's Tale / Conte d'hiver (2014)
Saving Mr. Banks / Sauvons M. Banks (2013)
Epic (2013) (voix)
Dead Man Down / Mort et enterré (2013)
Seven Psychopaths / Les psychopathes (2012)
Total Recall / Total Recall: Mémoires programmées (2012)
Fright Night / Vampire, vous avez dit vampire? (2011)
Horrible Bosses / Méchants patrons (2011)
London Boulevard (2010)
The Way Back / Les chemins de la liberté (2010)
Crazy Heart (2009)
Ondine (2009)
The Imaginarium of Doctor Parnassus / L’imaginarium du docteur Parnassus (2009)
Triage (2009)
Pride and Glory / En toute loyauté (2008)
In Bruges / Bienvenue à Bruges (2008)
Cassandra’s Dream / Le rêve de Cassandre (2007)
Miami Vice (2006)
Ask the Dust (2006)
The New World / Nouveau monde (2006)
Alexander / Alexandre (2004)
A Home at the End of the World (2004)
Intermission (2003)
S.W.A.T. (2003)
Daredevil (2003)
Veronica Guerin (2003)
The Recruit / La recrue (2003)
Phone Booth / La cabine (2002)
Minority Report / Rapport minoritaire (2002)
Hart’s War / Le combat du lieutenant Hart (2002)
American Outlaws / Hors-la-loi américains (2001)
Tigerland (2000)
Ordinary Decent Criminal (2000)
The War Zone (1999)
Drinking Crude (1997)
The Disappearance of Finbar (1996) (son nom n’apparaît pas au générique)
Frankie Starlight (1995) (son nom n’apparaît pas au générique)

Change Location